User Rating: 1 / 5

Star ActiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Acupuncture, ostéopathie, homéopathie ou encore réflexologie... Pour certains, ces médecines douces sont essentielles à la qualité de vie. Ce sont même des soins qui entrent dans le maintien d'une bonne santé. Pour autant, la Sécurité sociale prend peut en charge les remboursements de ces médecines alternatives, voire pas du tout. Quelles sont les solutions qui permettent de continuer à profiter de ces soins pour un budget santé abordable ?

Les médecines douces : peu remboursées
par la Sécurité sociale !

Plusieurs spécialités ne sont pas du tout - ou très peu - remboursées par la Sécurité sociale. La raison ? La Sécu ne reconnaît pas leur caractère bénéfique, ou bien considère qu'il s'agit de soins de confort. Pour certaines médecines douces pourtant, il s'agit de spécialités qui ont fait leurs preuves depuis des siècles et qui sont particulièrement profitables à certains malades.

On parle même de médecine de prévention parfois : l'exemple le plus courant est celui de l'ostéopathe, qu'il est conseillé de consulter une fois par an pour soigner les bobos avant de se bloquer le dos par exemple. Or, les consultations ne sont pas prises en charge par la Sécurité sociale... 

Comment obtenir un remboursement
des médecines alternatives ?

Certaines mutuelles proposent une prise en charge des médecines douces dans leurs garanties. En règle générale, c'est un forfait qui est proposé au souscripteur. La mutuelle peut ainsi proposer le remboursement de plusieurs séances par an avec une limite à 50 ou 60 € par séance, ou encore un budget global à utiliser pendant l'année. Le principe, dans ce cas, est d'envoyer une facture directement au courtier, qui se charge de la transmettre à la mutuelle. 

C'est la même chose pour d'autres spécialités : réflexologie, luminothérapie, homéopathie, acupuncture, sophrologie, kinésiologie... Dans le cas où le spécialiste qui propose ces soins est conventionné - par exemple un médecin généraliste homéopathe, la mutuelle peut également prendre en charge le dépassement d'honoraires au delà du tarif de convention.  Autant dire que pour bénéficier des médecines douces qui sont votre quotidien, il faut choisir une mutuelle qui les prend en charge : elles existent !

Nos Produits Devis Mutuelle / Assurance Complémentaire Santé